Promenade commentée "L'eau d'Evegnée"

Publié le

Dimanche 16 septembre : le soleil répond "présent" pour la promenade commentée « L'eau d'Evegnée».

A 14h30, 65 personnes suivent avec enthousiasme et attention les explications données sur le captage de cette eau précieuse réalisé en 1910. Nous avons découvert l'endroit des différentes galeries, les sources qui alimentent ces galeries et le pavillon de jauge (du moins ce qu'il en reste) où toutes les canalisations convergent et d'où partent les conduites pour amener l'eau à Jupille, Bellaire, Bressoux et à quelques privilégiés de la rue Mattefosse.

Beaucoup de personnes ignoraient l'existence de ce réseau souterrain. Le but de cette promenade n'était pas de remplir les têtes de mots scientifiques mais d'entretenir la mémoire pour la postérité. Quelques anecdotes amusantes ajoutaient de la légèreté aux informations. Nous remercions encore toutes celles et ceux qui nous ont aidés pour la réussite de cette journée. La balade s'est terminée dans la bonne humeur au « Local » de Tignée autour d'une assiette de fromages du pays.

Merci à tous pour votre participation et votre écoute. M-J-C


HISTOIRE D'EAU: TIGNEE

En 1890, le village de Tignée héberge environ 200 âmes réparties dans 4 quartiers: Au Tillou, le Centre du village, Le Frumhy et le Hez.

Le 26 septembre, Marguerite nous a fait découvrir la balade des captages qui retrace les débuts de la distribution d'eau à Evegnée.

Au village voisin, Tignée, les nombreuses petites fermes situées, notamment, au Frumhy (Ernotte, Lacroix, Fabry, Fortemps...) possédaient un puits pour leur consommation personnelle et des mares pour le bétail.

Pour les habitants qui vivaient par exemple au centre du village, il avait deux puits un àla propriété des maisons Delsemme, dans le coin, face à l'église, et un deuxième, chez Martin Henveaux.

Les autres habitants qui vivaient par exemple au centre du village n'avaient pas d'autre possibilité que de descendre avec seaux et cruches à la source située au bas du Thier Hamal ( Au Bac). Là bas, on y lavait le linge, rinçait les légumes et on s'approvisionnait en eau potable.

Cette source qui a alimenté le centre du village durant des années est toujours en activité même en période de sècheresse. L'eau est cependant déclarée non potable par la S. W.E. A proximité, chez Schelling, actuellement où habite Bruno, au siècle précédent, c'était une boulangerie qui fabriquait le pain pour le village. Elle était alimentée en eau par une source dans la cave.

Servais Mawet (1882-1983) prétendait que, lors de la construction de l'église en 1868, l'entrepreneur avait creusé un puits sur la place du village qui lui permettait de s'approvisionner en eau. On n'a pas retrouvé de traces de l'existence de celui-ci.

En 1950, lors de la fusion des communes de Tignée et Evegnée, le conseil communal a introduit une demande à la société wallonne des eaux pour la mise à l'étude d'une distribution d'eau dans toutes les rues des communes. Cela a pris un certain temps!!! C'est en 1966 que l'eau en provenance d'Eupen, (La Gileppe) a coulé dans les canalisations et alimenté les robinets des villageois. Chaque année la C. W.E communique les résultats des analyses de la qualité de l'eau de distribution et grâce à des filtres perfectionnés (NANO filtres) ils peuvent affirmer que les eaux de La Gileppe et d'Eupen sont d'une excellente qualité. MG!

© 2021 Village Evegnée-Tignée Nous écrire